partant


partant

1. partant, ante [ partɑ̃, ɑ̃t ] n. et adj.
• 1627; de 1. partir
1Personne qui part. Les arrivants et les partants.
(1923) Turf Cheval qui se présente effectivement au départ d'une course. Cheval déclaré non partant à la dernière minute.
Coureur qui part. Les partants d'une course cycliste, automobile, d'un cross-country.
2 Adj. Fam. Être partant (pour) : être disposé (à), d'accord, volontaire (pour). Elle est toujours partante pour un bon gueuleton. C'est trop risqué, je ne suis pas partant.
partant 2. partant [ partɑ̃ ] conj.
• 1160; de par et tant; cf. pourtant
Vx ou littér. Conjonction marquant la conséquence. ainsi, donc (cf. Par conséquent). « Les tourterelles se fuyaient; Plus d'amour, partant plus de joie » (La Fontaine). « plus de wagons, plus de voitures, partant, moins à manger » ( Aymé).

partant nom masculin Personne qui part de quelque part, qui quitte un endroit : Les arrivants et les partants. Concurrent qui prend le départ dans une course : La liste des partants du tiercé.partant conjonction (de par et de tant) Littéraire. En conséquence : La crise s'est aggravée, partant la situation de chacun s'est dégradée.partant, partante adjectif (de partir) Familier. Être partant (pour quelque chose), être disposé à faire quelque chose, avoir envie de le faire : Je ne suis pas partante pour me lancer là-dedans.partant, partante (expressions) adjectif (de partir) Familier. Être partant (pour quelque chose), être disposé à faire quelque chose, avoir envie de le faire : Je ne suis pas partante pour me lancer là-dedans.

partant, ante
n. Celui, celle qui part.
|| n. m. SPORT Cheval qui prend le départ d'une course.
————————
partant
conj. Litt. Par conséquent, par suite. Elle manquait de douceur, partant de charme.

I.
⇒PARTANT1, -ANTE, part. prés., adj. et subst.
I.Part. prés. de partir2.
II.Adjectif
A. —Qui part.
1. [Corresp. à partir2 C 1] Des pas, des cris, des chants, des murmures confus, Et des vaisseaux partants les roulantes volées (LAMART., Harm., 1830, p.329).
2. [Corresp. à partir2 C 2] SPORTS. Bien en vue du public, se dressera un grand tableau noir sur lequel on affichera (...) avant la course [sur la piste], les numéros des coureurs partants (BAUDRY DE SAUNIER, Cycl., 1892, p.396). Si sur 25 chevaux partants (c'est-à-dire 13800 combinaisons d'arrivée possibles), il y en a seulement (...) cinq dont on sait d'avance qu'ils ne finiront pas dans les concurrents de tête, cela fait sept mille combinaisons qu'on peut éliminer absolument de son jeu (ZITRONE, Courses, 1962, p.332). Empl. subst. V. infra III B.
3. [Corresp. à partir2 C 3] On peut accepter comme très probable l'image d'un moutard décidé et tranchant, la langue bien pendue, la réplique aisée et drôle, partante (LA VARENDE, Don Bosco, 1951, p.24).
B.Loc. verb. fam. Être partant (pour). Être disposé à, avoir envie de (participer à quelque chose de proposé). Synon. être partie prenante, en être. On va se cogner un casse-graine soigné, la soirée peut être chaude (...) Qu'est-ce que tu en dis? —Je suis partant! (SIMONIN, Touchez pas au grisbi, 1953, p.211).
III.Subst., le plus souvent au masc. plur.
A. —[Corresp. à partir2 A 1 et C 1 et supra II A 1] Personne qui part ou qui est prête à partir. Les arrivants et les partants; dire adieu aux partants. Il y a des partants pour l'armée dont il faut garnir les poches (SAND, Corresp., t.6, 1870, p.17):
1. ... le marquis de Montpeyroux (...) n'ayant pas pu aller à Féterne, car il s'était absenté pour la chasse, était venu «au train», (...) serrer la main des partants...
PROUST, Sodome, 1922, p.1109.
B.SPORTS. [Corresp. à partir2 C 2 et supra II A 2].
1. Concurrent qui est inscrit pour participer à la course, qui est sur la ligne de départ. Les partants d'une course automobile, cycliste, d'un cross-country. Les noms des garçons, dans les adresses au Front du Bulletin, étaient comme les noms des partants sur un programme de courses (MONTHERL., Songe, 1922, p.7).
2. HIPP. Cheval qui se présente effectivement au départ d'une course. Cheval déclaré non partant à la dernière minute:
2. Dès le mardi, quelquefois, je devine la course qui sera choisie par le P.M.U. pour le tiercé. Je la décortique, je compulse mes notes. Le jeudi, j'ai déjà ma petite idée. Le vendredi soir, on sait quasiment les partants.
ZITRONE, Courses, 1962 p.329.
3. P. anal. Candidat. Les partants du prochain Goncourt. À l'heure actuelle et à ce stade de la constitution d'un cabinet, les «partants» sont nombreux, trop nombreux (Le Figaro, 19-20 janv. 1952, p.7, col. 2).
Prononc.:[], fém. [-]. Partant1 et 2: Fréq. abs. littér.:1352. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 2122, b) 1913; XXes.: a) 1597, b) 1952. Bbg. QUEM. DDL t.4.
II.
⇒PARTANT2, conj.
Vx ou littér. ou p.plaisant. Conjonction de coordination marquant la conséquence. Synon. par conséquent, en conséquence, par voie de conséquence, en conclusion, ainsi, dès (vx), dès lors, donc, d'où, de ce fait, par le fait (même), par suite. La vieille en avait un cinquième presque pendu à son jupon, et qui, faible, pâle, maladif, réclamait sans doute les plus grands soins; partant il était le bien-aimé, le Benjamin (BALZAC, Méd. camp., 1833, p.9). Mais il manquait d'argent, partant de liberté (A. FRANCE, Révolte anges, 1914, p.181).
[À la suite de et] Ce doit être si dur de vivre sans idéal, sans foi et partant sans espérance (BERNANOS, Lettres inéd., 1905, p.1730). J'ai cessé de travailler et, partant, de me perfectionner (DUHAMEL, Confess. min., 1920, p.151).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. Ca 1160 (Eneas, 5121 ds T.-L. s.v. tant); ca 1165 (BENOÎT DE STE-MAURE, Troie, 8828, ibid.:Rois Menelaus par estoveir Les a chaciez e remüez; Par tant (var. por ce) i perdirent assez); cf. 1647 (VAUG., p.225: Ce mot, qui semble si necessaire dans le raisonnement et qui est si commode ... , commence néanmoins à vieillir, et à n'estre plus guerres bien reçeu dans le beau stile). Comp. de par1 et de tant. Fréq. V. partant1.

1. partant, ante [paʀtɑ̃, ɑ̃t] n. m. et adj.
ÉTYM. 1748; p. prés. de 1. partir.
———
I N. m.
1 Celui qui part. || Dire adieu aux partants. || Les arrivants et les partants.
1 Je n'ai point encore pu trouver les taffetas que vous désirez, mais j'espère (…) que j'en pourrai charger quelques partants pour l'Italie.
Mme du Deffand, Corresp., Lettre à Mme Aular, 3 mai 1706, in D. D. L., II, 4.
2 (1923). Cheval qui se présente effectivement au départ d'une course. || Liste des partants. || Cheval déclaré non partant.Par anal. Coureur qui part. || Les partants d'une course cycliste, automobile, d'un cross-country. || Il y avait plus de partants que l'année dernière.
———
II Adj.
1 Qui part, qui doit partir. || Équipe partante.
2 Au coup de sirène les équipes partantes vidaient l'atelier.
Georges Navel, Travaux, p. 94.
2 Fam. || Être partant pour : être volontaire pour, disposé à; avoir envie de.
3 (…) les appels du loupiot vorace, toujours partant pour un petit bib' de rabe.
San-Antonio, J'ai essayé : on peut !, p. 64.
(Sans compl.). || Si on m'offre le voyage, je suis partante !
CONTR. Arrivant.
————————
2. partant [paʀtɑ̃] conj.
ÉTYM. V. 1130; de par, et tant (→ Pourtant).
Vx ou littér. Conjonction marquant la conséquence. Ainsi, conséquent (par), donc. || Le chemin était long et partant ennuyeux (→ Berner, cit. 5; désarroi, cit. 6; être, cit. 11; filiation, cit. 3; fondue, cit. 1; immense, cit. 10; jongleur, cit. 3).
1 Les tourterelles se fuyaient;
Plus d'amour, partant plus de joie.
La Fontaine, Fables, VII, 1.
2 (…) l'artiste a été élevé parmi des contemporains mélancoliques; partant, les idées qu'il a reçues dans son enfance et celles qu'il reçoit encore tous les jours sont mélancoliques.
Taine, Philosophie de l'art, t. I, p. 58.
3 Partant a failli mourir au XVIIe s.; il paraissait vieux. Il est probable que c'est La Fontaine qui l'a sauvé, avec son délicieux vers : « Plus d'amour, partant plus de joie ».
F. Brunot, la Pensée et la Langue, p. 831.
4 (…) la guerre est arrivée, la défaite a suivi, l'invasion, l'occupation. Plus de locomotives, plus de wagons, plus de voitures, partant, moins à manger.
M. Aymé, le Vin de Paris, « Le faux policier », p. 157.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • partant — 1. (par tan) s. m. Celui qui part. Je suis un des partants. •   Portant.... Un secret au malade, aux partants un adieu, Un sourire à chacun, à tous un mot de Dieu, LAMART. Joc. VI, 232. partant 2. (par tan) adv. Par conséquent. •   Il avait du… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • partant — partánt s. m., pl. partánţi Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  PARTÁNT s.m. (Franţuzism) Care pleacă. [< fr. partant]. Trimis de LauraGellner, 13.07.2005. Sursa: DN  partánt, partánţi, s.m. ( …   Dicționar Român

  • partant — Partant, par tel si, avec condition telle, Ea lege, Ea conditione, En Amadis au premier livre, J y feray mon devoir, partant que ne me demanderez chose où mon honneur puisse amoindrir. Il est aussi gerundif, ou particip. Partant de la ville… …   Thresor de la langue françoyse

  • partant — partant, e adj. Disposé à, prêt à : Je suis pas partant …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Partant de là — ● Partant de là avec cela comme hypothèse, comme point de départ …   Encyclopédie Universelle

  • PARTANT — adv. Par conséquent. Vous avez signé au contrat, et partant vous êtes obligé. Reçu tant, payé tant, et partant quitte. Partant redoit la somme de... Sur quoi payé tant, partant reste ... Ce mot est particulièrement d usage en style de Pratique et …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • partant — I. Partant. adv. Par consequent. Vous vous y estes obligé, & partant vous devez. II. Partant. adv. Par consequent. Il n a guere d usage qu avec la conjonction Et, mise devant. Et partant il est necessaire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PARTANT — adv. Par conséquent, par suite. Plus d’argent, partant plus d’amis …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • partant — Part. prés. partir …   French Morphology and Phonetics

  • partant — an. ; d accord pour une entreprise, une aventure, une promenade ... : partê (Albanais) / in (Villards Thônes), TA, E …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.